Un clan discret de vils calculateurs, souvent connus, dirige le monde avec des algorithmes !!!

7 occupants de pylones THT devant la justice - Le Vrai d'UFO's ;o)

Accueil

Cette actualité a été publiée le 09/02/2011 à 10h32 par geof.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
7 occupants de pylones THT devant la justice


Quelques mayennais, dont Michel Perrier, Conseiller régional étaient venus soutenir les occupants agiles.

Le procès de sept militants du GANVA (Groupe d'Actions Non-Violentes Antinucléaires) a eu lieu aujourd'hui jeudi 13 janvier 2011)à Rennes. Entre le 29 mai et le 2 juin 2007, ils ont occupé deux pylônes d'une ligne à Très Haute Tension (THT) dans le pays de Fougères (Ille-et-Vilaine).

Par leur courageuse action de désobéissance civile, ces militants ont dénoncé un double projet : la construction d'un réacteur nucléaire EPR (European Presurise Reactor) à Flamanville (Manche), et celle d'une ligne électrique à 400.000 volts (la THT « Cotentin-Maine »), qui devrait transporter vers le sud de la Bretagne l'électricité produite par l'EPR. Suite à cette occupation légitime, RTE, filiale d'EDF SA, a porté plainte pour atteinte à la loi de 1906 sur l'énergie, mais le Procureur n'a pas retenu la « mise en danger de la vie d'autrui ».

Plus de cent personnes se sont rassemblés devant la cité judiciaire.

Trois témoins ont longuement démontré la justesse des idées défendues par les "occupants" et la légitimité de leur action devant l'arbitraire des décisions gouvernementales concernant le nucléaire. Nicole Kiel-Nielsen, députée européenne Europe Ecologie les Verts, a rappelé la prise de position du Parlement européen pour la révision des normes de précaution, et a évoqué Gandhi et la nécessité de la désobéissance civile. Bernard Laponge, physicien, a expliqué les dangers du nucléaire. Pierre Le Ruz, médecin président du CRIIREM, a expliqué les récentes études sur les champs électromagnétiques.mayennais

Nicole Kiil-Nielsen et l'avocat à l'issue de l'audience.

Bizarrement, l'avocate de RTE n'a pas défendu la demande de 827 000 € de cette société, et a expliqué qu'elle n'avait pas la volonté d'empêcher l'expression des opposants ! Le Procureur s'est contenté de réclamer 500 € d'indemnités à l'égard de chacun des prévenus. La défense a demandé la relaxe, ou une dispense de peine pour tous.

Le délibéré sera rendu le 21 février. Ce procès a rappelé que l'EPR est un projet couteux, inutile et dangereux, à Flamanville comme ailleurs. et que de sérieux soupçons pèsent sur les lignes à haute et très haute tension, et leur nocivité pour la santé humaine et animale devient plus que probable . Mais le gouvernement et RTE ne prennent pas en compte les inquiétudes légitimes des élus et des populations, et poursuit son projet. Aucune étude épidémiologique indépendante n'a été menée sur l'effet des lignes THT, bafouant ainsi le principe de précaution et la santé des populations.

Lance-toi! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage!

Le site étrange qui dérange même les anges!

Auteur : Les Verts 53

Source : www.mayenne.lesverts.fr

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter geof
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr

Commentaires des internautes

Laisser un commentaire sur cette actualité

Aucun commentaire n'a encore été déposé sur cette actualité.