7 astuces pour manger bio pas cher - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 30/09/2010 à 21h13 par Tanka.


7 ASTUCES POUR MANGER BIO PAS CHER

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
7 astuces pour manger bio pas cher

Qui a dit que le bio était trop cher ? Les médias, les lobbies, partout autour de nous, on entend dire que le bio est cher. Et oui, c'est vrai.

Vous avez bien entendu : les produits bio sont globalement plus chers que les autres produits.

Mais ce n'est pas une raison pour vous dire :

- c'est pas grave, je décide de payer plus cher pour protéger ma santé et celle de mes enfants,

- ni, tant pis, ma famille ne mange pas bio, je ne peux pas me le permettre.

Comment faire alors ?

Dans les deux cas, il y a des solutions, des astuces à prendre en compte au quotidien pour manger de qualité, mais pas cher. Tout est une question de volonté : si vous êtes persuadé que vous allez vous ruiner en achetant des produits bio, je ne peux rien pour vous. Soyez ouvert et essayez de manger autrement.

Quelles sont les astuces pour que manger bio soit à la portée de tout le monde ? En fait, ce sont simplement quelques modifications de nos habitudes alimentaires quotidiennes...

1) Achetez le plus possible en vrac

Dans les magasins bio notamment, on vous propose de plus en plus de produits en vrac : il faut prendre l'habitude de regarder ce rayon en premier !

Le sucre, les lentilles, le riz, les fruits secs... Ils sont bien moins chers en vrac, jusqu'à la moitié du prix que l'on trouve dans les rayons parfois (c'est le cas du sucre dans les magasins bio par exemple).

2) Mangez moins de viande

Non vous n'avez pas besoin de manger de la viande tous les jours pour être en bonne santé : plutôt, vous détruisez votre santé si vous mangez de la viande de basse qualité tous les jours. Apprenez à cuisiner un peu plus de céréales et de légumineuses (lentilles, haricots secs, pois chiches, etc.), vous verrez les économies que vous ferez ! Et puis, c'est l'occasion de varier les saveurs...

3) Comment cela vous avez envie de tomates en hiver ?

Mais les avez-vous gouté pour de vrai au moins ces tomates hivernales ? Vous ne pouvez pas me dire que vous les trouvez bonnes, ou alors vous êtes réellement de mauvaise foi... ou bien vous n'avez aucun goût ! Les tomates, comme tous les fruits et légumes estivaux, sont chères en hiver : il faut les cultiver de force ou bien les transporter de très loin : rien de très économique.

L'hiver, il existe des tas de légumes aussi et on peut quand même varier nos plats : tous les choux (chou-fleur, chou frisé, chou chinois, chou vert, chou blanc, chou rouge, chou de Bruxelles...), brocolis, carottes, pommes de terre et ses variétés (pomme de terre violette, patate douce...), ail, oignon, navets, courges diverses (connaissez-vous les centaines de variétés de légumes anciens qui existent ?), poireau, betterave, etc. Ce sont des légumes soit qui se récoltent en hiver, soit qui se conservent très bien.

Et puis il faut apprendre à "économiser" l'été : faites des bocaux et congelez pour en avoir durant l'hiver.

Pour vous y repérer plus facilement, rencontrez les petits producteurs sur les marchés (et non les distributeurs), vous verrez tout de suite ce qu'ils vendent... et vous êtes sûr que c'est bien de saison.

Il ne faut pas hésiter l'hiver à manger des fruits secs, qui compensent efficacement les fruits frais de l'été.

4) Achetez seulement ce dont vous avez besoin

Acheter que ce que l'on a besoin, et pas parce que c'est en réduction, pas parce que vous mourrez de faim ce soir (et que vous faites vos courses avant de diner), pas parce que peut-être vous en aurez besoin plus tard, etc. Vous arrêtez de vous faire avoir par la société de consommation.

En effet, c'est une question de volonté, et cela s'apprend. En voulant passer au bio mais sans payer plus cher, vous faites des choix : vous n'achetez pas de paquet de gâteaux par gourmandise, ni le paquet de chips pour l'apéro. Vous n'achetez pas deux packs de lait parce que le deuxième est en promo : car vous savez qu'ils vont se périmer avant que vous puissiez les utiliser (c'est souvent comme ça avec les promos !)

5) Arrêtez de vous empiffrer

D'une manière générale, nous mangeons trop et cela a des conséquences indéniables sur notre santé. Toutes les tentations que l'on a de partout ne nous aident pas je vous l'accorde. Mais combien d'occidentaux (occidentales surtout !) veulent perdre du poids aujourd'hui ? Combien sont en surpoids ? Combien ont du diabète ou du cholestérol ?

Pour lire la suite de l'article, cliquer sur « Source ».

SOS-planete





Auteur : NouvelleCuisineBio

Source : econo-ecolo.org