5 000 Megawatts renouvelables aux portes du désert - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 08/11/2010 à 21h22 par Tanka.


5 000 MEGAWATTS RENOUVELABLES AUX PORTES DU DÉSERT

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
5 000 Megawatts renouvelables aux portes du désert

Après la Californie, qui s'est lancée officiellement dans la construction de la plus grande centrale solaire de la planète (largement financée par Google), c'est au tour de l'Afrique du Sud d'annoncer un projet similaire -quoique plus ambitieux encore : la construction d'un gigantesque parc solaire aux portes du désert Kalahari.

À Upington, 400 représentants du secteur de l'énergie solaire venus du monde entier se réunissaient sur ce thème et les investisseurs potentiels se sont avérés plus nombreux qu'initialement espérés par Dipuo Peters, la ministre de l'énergie. Cité par l'AFP, Ompi Aphane, le vice directeur général du ministère a même déclaré : “C'est incroyable : certains investisseurs sont prêts à prendre des risques et à mettre de l'argent dans un projet qui n'est pas encore clairement défini“.

Le parc pourrait atteindre une production de 5.000 mégawatts en 2020 : ce serait cinq fois plus que celui prévu en Californie. Il serait construit à l'aide du secteur privé, à qui l'état rachèterait ensuite l'énergie produite. Une façon pour ce pays et ses voisins de réduire sa dépendance, non seulement aux énergies fossiles, mais aussi aux pays “riches”.

1 000 MegaWatts devraient être produits dès 2012, et la construction générer la création d'environ 15 000 emplois. Parfois, lemonde donne l'impression de tourner à l'envers... Mais la grande transition énergétique est bel et bien entamée. Peut-être un jour l'Europe comprendra-t-elle aussi que se préoccuper de l'environnement, ce n'est pas s'éclairer à la bougie ?

Devenez lanceur d'alertes

SOS-planete





Auteur : bonnenouvelle.blog.lemonde.fr

Source : bonnenouvelle.blog.lemonde.fr