48 heures pour interdire les tueurs d'abeilles - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 13/03/2013 à 18h40 par kannie.


48 HEURES POUR INTERDIRE LES TUEURS D'ABEILLES

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
48 heures pour interdire les tueurs d'abeilles

 

Vendredi, l'Union européenne votera pour interdire ou non les pesticides toxiques qui tuent des abeilles dans le monde entier et menacent nos réserves alimentaires. Les grandes entreprises qui prospèrent grâce à ces pratiques infâmes mènent un lobbying acharné pour que cette interdiction ne voie jamais le jour. Nous venons d'apprendre que des pays-clés sont sur le point de leur céder -à moins que nous ne leur faisions une piqûre de rappel !

Dans le monde, les abeilles disparaissent à une vitesse alarmante. Selon les experts, l'extinction de ces petits insectes, qui jouent un rôle capital dans la pollinisation des plantes sauvages et des cultures, est une menace catastrophique pour nos réserves alimentaires. Heureusement, de nombreuses études ont identifié la coupable : une certaine classe de pesticides. Un rapport officiel de l'UE recommande leur interdiction, mais le géant des pesticides Bayer tente de convaincre nos dirigeants d'ignorer les scientifiques afin de préserver ses profits.

Nous sommes 2,5 millions à avoir signé une pétition pour rendre ce vote possible. Maintenant, nous devons dire à nos responsables politiques qu'ils doivent se mettre du côté de la science pour sauver les abeilles dès cette semaine. Inondons la boîte aux lettres de nos ministres de l'agriculture, noyons le lobby des grandes entreprises et faisons en sorte que l'Union sauve les abeilles et nos réserves alimentaires. Cliquez ci-dessous pour envoyer un message au Ministre de l'agriculture français, puis transmettez cette campagne urgente à vos amis :

 
http://www.avaaz.org/fr/bye_bye_bees_france/?bMYFTbb&v=23004
 

Les abeilles ne servent pas qu'à produire du miel : elles sont essentielles à la vie sur terre et pollinisent chaque année 90% des plantes sauvages et des cultures d'une valeur d'environ 30 milliards d'euros -cela représente plus d'un tiers des disponibilités alimentaires dans plusieurs pays. Sans une action immédiate pour sauver les abeilles, nombre de nos fruits, légumes et noix pourraient disparaître des étals.

Le mois dernier, l'Autorité européenne de sécurité des aliments a donné la preuve la plus convaincante à ce jour que des produits toxiques nommés néonicotinoïdes pourraient être responsables de ce génocide animal. La France, l'Italie et la Slovénie, qui ont déjà interdit certains usages de ces pesticides, ont vu les colonies d'abeilles reprendre de la vigueur, mais Bayer et Syngenta mènent une véritable campagne de lobbying pour éviter une interdiction à l'échelle européenne de peur que la nouvelle législation ne handicape leurs profits. Il semblerait qu'ils soient à la veille de recevoir le soutien du Royaume-Uni, de l'Espagne et de l'Allemagne, qui veulent protéger leurs géants de l'industrie chimique.

Nous arrivons à un moment-clé. Il y a quelques semaines, Avaaz a remis une pétition signée par plus de 2,5 millions de membres à la Commission européenne, et cette dernière a proposé une interdiction quelques jours plus tard. Les députés européens ont eux aussi mis la pression et plusieurs autres gouvernements ont annoncé qu'ils soutiendraient une nouvelle législation nationale pour interdire ces pesticides.

Nous avons le pouvoir de gagner ce combat, mais nous avons également besoin d'un dernier coup de force pour gagner contre le lobby des pesticides. Envoyez un message à Stéphane Le Foll pour qu'il soutienne cette interdiction et relayez notre appel auprès de vos proches :

 
Si ce n'est déjà fait, signez la pétition ICI
 

Notre monde est cerné de menaces pour les animaux qui nous permettent d'y vivre et de l'admirer. Les membres d'Avaaz s'unissent pour les protéger, grands ou petits. Qu'il s'agisse de gagner une bataille pour empêcher la Commission baleinière internationale de légaliser le meurtre de ces géants des océans ou de sauver les abeilles, ces minuscules créatures dont dépendent nos écosystèmes, nous allons nous unir pour défendre le monde que nous voulons tous.

Avec espoir,

Iain, Marie, Pascal, Emma, Ricken, Alaphia et toute l'équipe d'Avaaz

 

Un article de Avaaz, relayé par SOS-planete

 

SOS-planete, c'est environ 5500 visiteurs par jour ! 32 millions depuis la conception en 1999. Pourtant, l'association Terre sacrée qui édite le site repose actuellement sur à peine 95 adhérents et 9 lanceurs passionnés.
N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Apportez votre petite pierre à une évolution compatible avec la Vraie Vie...

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Si vous jugez son contenu intéressant, n'hésitez pas à le partager au sein de votre entourage proche et virtuel (contacts, réseaux sociaux). Un petit clic qui se propagera naturellement sur la Toile. Merci de participer, à votre façon, à cette tâche d'information et d'éveil des consciences, donc à la sauvegarde de notre planète vivante et de l'Humanité.

 

Le module de news "Comment va la belle bleue ?" en grand écran

Lance-toi ! Deviens lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage ! - Alertes

Recevoir chaque jour les infos scientifiques dans sa boite aux lettres

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 

Mine de connaissances - Contacter l'équipe : vivant12)at(free.fr

 





Auteur : Avaaz

Source : www.avaaz.org