25.000 hippocampes et des ailerons de requins saisis au Pérou - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 09/01/2011 à 21h49 par Tanka.


25.000 HIPPOCAMPES ET DES AILERONS DE REQUINS SAISIS AU PÉROU

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
25.000 hippocampes et des ailerons de requins saisis au Pérou

Une triste découverte a été faite dans un entrepôt situé près de l'aéroport international de Lima, au Pérou. 25.000 hippocampes déshydratés et des milliers d'ailerons de requins ont été retrouvés dans ce lieu appartenant à un ressortissant chinois.

Cette cargaison de 25.000 hippocampes et d'ailerons de requins retrouvée représentait d'après le ministre de la Production péruvien, Jorge Villasante, une valeur marchande de 210.000 euros. Les hippocampes ont été découverts à côté de quelque 200 kilos d'ailerons de requins, certains étant des spécimens juvéniles interdits à la pêche. Le chargement était éparpillé dans des ballots de plastique et réparti dans une cinquantaine de caisses qui devaient être expédiées par avion à Hong Kong.

Menacé d'extinction, l'hippocampe est protégé par la Convention sur le commerce international des espèces sauvages (Cites). Mais il est très prisé en Asie, pour ses supposées vertus médicinales ou aphrodisiaques. Au Pérou, la pêche de ces étonnants poissons est interdite depuis 2004, et les braconniers sont menacés de deux à cinq ans de prison.

Alors que le requin est lui aussi menacé d'extinction, la conférence de la Cites organisée en mars dernier n'avait accordé sa protection à aucune des quatre espèces qui lui étaient soumises. Le Japon et la Chine, en tête, suivis par la quasi-totalité des pays d'Asie, se sont fermement opposés à une régulation du commerce de l'espèce.

Devenez lanceur d'alertes

Combat pacifique pour la Vie





Auteur : maxisciences.com

Source : www.maxisciences.com