2011 : pas de répit pour les abeilles ? - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 14/01/2011 à 22h24 par Fred.


2011 : PAS DE RÉPIT POUR LES ABEILLES ?

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
2011 : pas de répit pour les abeilles ?



Début décembre, le ministère chargé de l'Agriculture a renouvelé pour un an l'autorisation de mise sur le marché de l'insecticide Cruiser pour l'enrobage de semences de maïs.

Pour les apiculteurs, cet insecticide est responsable de mortalités massives de leurs colonies d'abeilles.

Cette autorisation, pour la quatrième année consécutive, fait suite à l'avis favorable, du 15 octobre 2010, de l'Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses), qui conclut que l'usage de la préparation Cruiser 350 sur le maïs ensilage, le maïs grain et le maïs porte-graine femelle ne présente pas de risque pour l'environnement.

L'Union Nationale de l'Apiculture Française, a vivement dénoncé cette décision d'autant qu'un plan de surveillance mis en place par le ministère chargé de l'Agriculture, a fait apparaître des cas avérés d'intoxication des abeilles au thiametoxam, substance active du Cruiser.

Pour l'UNAF, "le ministre de l'Agriculture se dit préoccupé par les mortalités importantes et anormales d'abeilles, mais il encourage sans cesse les insecticides néonicotinoïdes tel le CRUISER 350 qui continuent à décimer les ruchers. En Italie, ces produits phytopharmaceutiques sont retirés du marché depuis 3 ans".

L'UNAF condamne la « procédure d'autorisation annuelle indéfiniment renouvelable, en l'absence de certitude sur l'innocuité» inventée par le Ministère de l'Agriculture, qui est tout simplement illégale.

La législation en vigueur n'autorise les pesticides qu'en cas de certitude de leur innocuité et cela pour une durée de 10 ans.

La Fédération France Nature Enviornnement FNE relance sa pétition contre le Cruiser et pour l'application du plan Ecophyto, qui vise la réduction de 50% de l'usage des pesticides d'ici 2018.

Signez la pétition de FNE signez ici

Devenez lanceur d'alertes
 
 
SOS-planete, le site géant! ... Etat de santé réel de la planète






Source : www.bioconsomacteurs.org