2010 : bien parti pour être l'année la plus chaude - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 04/06/2010 à 21h26 par Frederic.


2010 : BIEN PARTI POUR ÊTRE L'ANNÉE LA PLUS CHAUDE

  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
2010 : bien parti pour être l'année la plus chaude

Des chiffres de scientifiques américains montrent que la banquise arctique a atteint un bas niveau record, alors que les températures terrestres sont susceptibles d'atteindre de nouveaux sommets.

De nouvelles données de certains des meilleurs chercheurs et institutions en climatologie suggèrent que 2010 s'annonce comme l'une des années les plus chaudes jamais enregistrées.

Les scientifiques de l'US National Snow and Ice Data Centre (NSIDC) rapportent cette semaine que la banquise dans l'Océan Arctique – eau de mer gelée qui flotte à la surface de l'océan - est maintenant à son plus bas niveau physique jamais enregistré pour cette période de l'année, ce qui suggère que l'on est en course pour battre le précédent record de 2007.

La surveillance par satellite par le NSIDC à Boulder, Colorado, montre que la fonte de la banquise a été exceptionnellement rapide cette année, avec près de 40.000 km ² qui disparait tous les jours.

La saison de fonte a commencé presque un mois plus tard que la normale (fin mars) et ne devrait prendre fin qu'en septembre.

Une étude du centre de la science polaire de l'Université de Washington suggère que le volume de banquise en mars 2010 était de 20300 km cubes, 38% en dessous du niveau de 1979, début des relevés.

Les températures de surface globales peuvent également être à un niveau record, selon le scientifique James Hansen et ses collègues de l'Administration nationale de l'aéronautique et de l'espace (NASA).

Dans un document qui doit encore être évalué par des pairs, mais qui a été soumis à la revue Reviews of Geophysics, ils suggèrent que la Terre a été plus chaude de 0.65 degrés C au cours des 12 derniers mois qu'au cours de la moyenne de 1951 à 1980, et que la température globale en 2010 dépassera le record de 2005.

Hansen, reconnu pour être l'un des premiers scientifiques à avoir étudié les changements climatiques, rejette les revendications des sceptiques disant que le réchauffement climatique s'est «arrêté» en 1998.

"Il y a de grandes chances pour la température globale en 2010...devienne un record", écrit-il.

«Le réchauffement climatique à des échelles décennales se poursuit sans relâche ... nous concluons qu'il n'y a pas eu de réduction de la tendance au réchauffement global de 0.15-0.2C/décennie qui a commencé dans la fin des années 1970."

La recherche de la NASA s'accorde avec les conclusions de la US National Oceanic and Atmospheric Association (NOAA), service national américain de surveillance du climat qui mesure les températures mondiales par satellite.

On a enregistré les quatre premiers mois de l'année les plus chauds.

En raison de températures élevées de la surface de la mer, la saison des ouragans de l'Atlantique - qui a officiellement débuté cette semaine - devrait être l'une des plus intenses.

La semaine dernière, la NOAA a prédit 14 à 23 tempêtes nommées, dont 8 à 14 se développant en ouragans - de 3 à 7 d'entre elles seraient susceptibles d'être "majeures", avec des vents d'au moins 180 km/h.

Pour rappel une saison moyenne (de six mois) c'est 11 tempêtes baptisées, dont 6 qui deviennent des ouragans, 2 d'entre elles étant majeures.

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 





Source : www.besse-geographic.com