2000-2010 : UNE RETROSPECTIVE - Dix ans de dérèglement climatique - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 18/12/2009 à 16h15 par Michel95.

SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
2000-2010 : UNE RETROSPECTIVE - Dix ans de dérèglement climatique

Information recueillie par Michel95

"Il n'y a plus de saisons" : la formule a beau être usée, elle n'a jamais été autant d'actualité qu'au cours des dix dernières années.

Les catastrophes naturelles liées au climat augmentent en fréquence et en intensité.

Alors que les études scientifiques établissent la responsabilité humaine dans ce dérèglement, les Etats tentent de trouver un compromis pour remplacer le protocole de Kyoto.

La 6e Conférence des Nations unies sur les changements climatiques se déroule à La Haye du 13 au 24 novembre 2000 et s'achève sur un constat d'échec.

Les observateurs assistent à la confrontation entre les Etats-Unis et l'Union européenne.

Adopté en 1997, le protocole de Kyoto impose à 38 pays développés de réduire de 5,2% leur production de gaz à effet de serre d'ici à 2010.

Pour les Etats-Unis le quota est de 600 millions de tonnes, dont 300 millions proviennent des "puits de carbone".

Avec les "puits de carbone", les USA misent sur un mode de calcul où les arbres et les champs ne sont pas uniquement producteurs de CO2 mais aussi capables de le stocker.

George Bush affirme son opposition au Protocole de Kyoto

Après l'échec de La Haye, en mars 2001, les Etats-Unis décident finalement qu'ils ne limiteront pas leurs émissions de gaz à effet de serre.

George Bush amorce sa fracassante entrée dans la décennie en affirmant son opposition au Protocole de Kyoto.

De son côté, l'Union européenne attend le 31 mai 2002 pour ratifier le Protocole de Kyoto.

Malgré le refus américain, l'application du texte sur la réduction des gaz à effet de serre se rapproche.

L'accord est ratifié par 52 pays en développement.

Avant l'UE, seuls deux pays industriels comptant chacun pour 1,2% des émissions de référence, Roumanie et République tchèque, avaient ratifié.

Le Japon le fera le 4 juin 2002.

Durant cet été 2002, l'Elbe et le Danube débordent. Prague est submergée par les inondations.

Le débit de la Vltava, en crue depuis plusieurs jours est à un niveau record, avec 5.000 m3 par seconde soit trente fois le débit normal.

En septembre, des inondations dans le Gard provoquent la mort de 24 personnes.

Un an plus tard, le gouvernement inaugure le Service Central Hydrométéorologique d'Appui et de Prévision des Inondations (Schapi).

Si le lien entre les pluies diluviennes qui s'abattent sur l'Europe et le changement climatique ne peut être établi, l'enchainement des catastrophes marque les esprits.

La 20e session du Groupe d'experts intergouvernementaux sur l'évolution du climat (GIEC) s'ouvre à Paris en février 2003.

Présidé par l'Indien Rajendra Pachauri, le GIEC, groupe d'experts de l'ONU créé en 1988 par l'Organisation météorologique mondiale et le Programme des Nations unies pour l'environnement, lance la réflexion sur son 4ème rapport pour la période 2003-2007.

L'été de la canicule : le grand tournant ?

.../...

 

Pour lire la suite de cet article, cliquer sur "Lien utile"

 

........

 

Pour en savoir plus sur la situation planétaire

 

........

 

  • Lire les commentaires
  • Lien utile / source de l'actualité
  • Modifier cette actualité
  • Contacter Michel95
  • Recommander cette actualité
  • Imprimer cette actualité
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr