20 agriculteurs ouvrent un magasin de vente directe à Avignon - L'atelier

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 16/03/2011 à 18h49 par Jacques.


20 AGRICULTEURS OUVRENT UN MAGASIN DE VENTE DIRECTE À AVIGNON

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre

 

L'objectif de "Cueilli Vendu" est de dégager des marges "décentes" pour les producteurs locaux

"Cueilli Vendu". Le concept est aussi simple que le nom du magasin qui ouvrira demain, à Cap Sud : de la vente directement des producteurs, tous locaux, aux consommateurs.

Sur le même modèle que "Lou Païsan", le magasin de producteurs du Min, de l'autre côté de la route de Marseille. Le projet, mûri depuis 5 ans, réunit quatre structures coopératives et une vingtaine de producteurs indépendants, majoritairement vauclusiens mais venant aussi du Gard et des Bouches-du-Rhône.

"L'objectif était de reprendre un peu de marge sur la vente face à des grandes surfaces qui écrasent les prix au détriment des producteurs", explique Gérard Roche, agriculteur à Loriol et fer de lance du projet.

À "Cueilli Vendu", les produits ne seront pas forcément beaucoup moins chers qu'ailleurs mais avec la garantie d'une bonne qualité, avec un faible bilan carbone ("80% de la marchandise aura parcouru moins de 40 km") et, surtout, l'assurance que l'argent déboursé ira dans la poche du paysan du coin plutôt que dans celle d'un lointain actionnaire d'un grand groupe.

"Quand un supermarché vend une salade 80 centimes, 10 seulement vont à son producteur, prend pour exemple Gérard Roche. Ici ce sera environ 40 centimes." L'autre moitié de la somme permettra de payer les coûts de fonctionnement du magasin, via la société anonyme créée par les producteurs, qui ont investi 100 000€ sur le projet.

"Le but sera juste d'arriver à l'équilibre financier en payant le loyer, les factures et les cinq salariés, assure Gérard Roche. Tous les bénéfices iront aux producteurs."

Une alternative au supermarché.

Porc du Ventoux, taureau de Camargue, vins locaux et bien sûr un large choix de légumes issus des terres vauclusiennes : le but étant aussi de promouvoir un large panel de produits locaux.

En proposant une telle diversité, "Cueilli Vendu" propose une vraie alternative au supermarché puisque dans les 350m² du magasin, on ne trouvera pas que des légumes mais aussi des oeufs, du pain, des pâtes, de l'huile, etc.

Les fidèles de la vente directe n'auront donc plus besoin d'aller de ferme en ferme pour chercher chaque produit. Et le concept pourrait s'exporter puisque l'implantation de "Cueilli Vendu" dans d'autres villes est déjà à l'étude.

 

Nous aider

Lance-toi! Deviens vite lanceur d'alerte. Rejoins ceux qui ont la rage!

Le site étrange qui dérange même les anges!

 





Auteur : Romain FAUVET

Source : www.laprovence.com