1er avril : EDF espionnait Greenpeace - #WikiSurTerre

Retour : Accueil

Cette actualité a été publiée le 28/12/2009 à 18h55 par Tanka.


1ER AVRIL : EDF ESPIONNAIT GREENPEACE

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • LinkedIn
1er avril : EDF espionnait Greenpeace

Information recueillie par Tanka

Greenpeace espionnée par EDF ? L'affaire semble relever de la science-fiction. Pourtant deux responsables de la sécurité de l'électricien français ont été mis en examen les 24 et 30 mars pour « complicité d'intrusion informatique ».

Deux responsables de la sécurité du groupe EDF ont été mis en examen les 24 et 30 mars à Nanterre pour « complicité d'intrusion informatique », au préjudice notamment de Greenpeace. Pierre François, ingénieur en protection de site, et Pierre Durieux, responsable de la mission sécurité à la direction production-ingénierie d'EDF, sont les deux personnes concernées dans une affaire qui met également en cause une société de renseignement, Kargus, dont EDF serait client.

L'électricien français a confirmé une enquête et une perquisition à son siège, mais pas l'information révélée par Mediapart. EDF précise que le groupe a porté plainte « pour obtenir réparation de son préjudice en qualité de victime de Kargus ».

Greenpeace a vivement réagi à l'information annonçant une prochaine constitution de partie civile. « Greenpeace est une organisation écologiste, pacifiste et non-violente, s'indigne Pascal Husting, directeur général de Greenpeace France. Le fait qu'on nous traite comme des terroristes parce que nous osons remettre en cause le modèle énergétique français montre bien à quel point le nucléaire supporte mal la transparence et le débat démocratique ! »

L'affaire est menée par le parquet de Nanterre.

Jacques Moulins - Source : developpementdurablelejournal.com

Pour en savoir plus sur la situation planétaire