12 conseils pour aider les abeilles ! - L'atelier

Accueil

Cette actualité a été publiée le 14/05/2013 à 17h14 par Fred.


12 CONSEILS POUR AIDER LES ABEILLES !

  • Google+
  • FaceBook
  • Twitter
  • Linked in
  • Tumblr
  • Google+  FaceBook   Twitter
  • LinkedIn  Tumblr
SOMMAIRE de Demain l'Homme - Accès aux derniers articles quotidiens du module principal WikiSurTerre
12 conseils pour aider les abeilles !

 

Une question revient fréquemment sur nos stands ou lors de nos conférences : comment aider les abeilles ?

S'il est évident que des décisions importantes doivent être prises aux niveaux international, national, fédéral ou régional, chacun peut agir, à son échelle, pour contribuer au bien-être de nos petites amies rayées.

1/ Semez des fleurs sauvages

Les abeilles ont besoin des fleurs sauvages de nos régions pour se nourrir. Semer des prairies ou planter des massifs fleuris aide déjà grandement les abeilles. Peu de place?? On peut même semer directement dans des jardinières, sur un rebord de fenêtre ou un petit balcon !

Quelques espèces à privilégier : bleuets et centaurées, coquelicots, nielles des blés, trèfles, bugles rampants, mauves, etc.

Découvrez des tas de plantes sauvages chez Ecoflora et Ecosem !

2/ Plantez des aromatiques

Les plantes aromatiques sont agréables au palais, pour parfumer les plats mijotés et les salades. Même si elles sont rarement originaires de nos régions, elles ont la plupart du temps un intérêt mellifère... encore faut-il les laisser fleurir !

Sur un rebord de fenêtre, sur un balcon ou dans une spirale à aromatiques, plantez du thym, de l'origan, du basilic, de la sauge, de la sarriette, de la menthe, du romarin, de l'aneth, ...

Découvrez un grand choix de variétés originales de plantes aromatiques chez Ecoflora.

 

 

3/ Installez des haies indigènes

Même principe que pour les plantes sauvages herbacées, mais avec un effet encore plus important : les arbustes et arbres portent généralement une multitude de fleurs?! Plus tard dans la saison, ils se couvrent également de petits fruits qui nourriront les oiseaux pendant l'hiver.

Quelques espèces à privilégier : aubépines, prunelliers, viornes, épines-vinettes, églantiers...

4/ Choisissez des horticoles restées intéressantes pour la nature

Les plantes de jardinerie ont souvent perdu leur intérêt pour les insectes. Évitez les variétés dites "doubles" ou "triples", ou "pompons" qui sont généralement inintéressantes : les fleurs ont été artificiellement "gonflées", aux dépens de la production de nectar et de pollen.

Certaines espèces sont également complètement stériles et ont un grand impact environnemental lié à leur production (engrais, hormones, serres chauffées, arrosage...) : c'est le cas des pélargoniums (géraniums des balcons), des bégonias, des surfinias, des pétunias, etc.

Quelques espèces intéressantes : les dahlias simples, les soucis à fleurs simples, les zinnias, les lobélias, les échinacées, les clarkias, les échinops.

5/ N'utilisez pas de pesticides au jardin

Les jardins privés sont de grands consommateurs de pesticides. Des anti-herbes aux anti-mousses, en passant bien sûr par les insecticides, toutes ces substances ont des effets néfastes sur les abeilles, et la nature en général.

Décidez donc de vous passer de ces produits toxiques, y compris pour vous et vos enfants, et envisagez les alternatives naturelles (décoctions de plantes, coccinelles, paillage, etc.) beaucoup moins nocives.

6/ Installez un point d'eau

Les abeilles domestiques et sauvages ont, comme nous, un grand besoin d'eau. Il arrive pourtant, lors des étés secs, qu'elles ne trouvent plus de flaques ou de mares pour s'y abreuver.

Installez des soucoupes remplies de gravillons ou de sable immergés : de cette manière, les abeilles pourront venir se poser et boire sans risquer la noyade. Si vous avez plus de place, creusez une mare garnie de plantes indigènes, une des meilleurs façons d'aider la nature !

7/ Installez des nichoirs pour abeilles sauvages

En Belgique, il existe 370 espèces d'abeilles, dont une seule est élevée par les apiculteurs.

Les 369 autres espèces vivent dans la nature, de manière généralement solitaire.

Vous pouvez les aider à s'installer au jardin en y laissant des zones de terre nue ou des petits tas de sable. Mieux encore, vous pouvez suspendre des nichoirs qui leur sont spécialement dédiés : bûches percées, fagots de tiges creuses, etc. Pas de panique : ces abeilles ne piquent pas !

8/ Mangez bio

L'agriculture conventionnelle est souvent pointée du doigt comme l'une des principales responsables de la disparition des abeilles. C'est à nous, consommateurs, d'affirmer nos choix et nos aspirations en consommant autrement?!

Manger bio, c'est favoriser une agriculture simple, raisonnée et respectueuse de la nature.Vous pourrez encore faire mieux en vous approvisionnant chez les petits producteurs locaux, par exemple au travers des paniers bio ou des groupes d'achats solidaires de l'agriculture paysanne (GASAP).

 

 

9/ Achetez les produits des petits apiculteurs locaux

Bruxelles regorge de ruches, qui fournissent un miel d'une grande qualité. Ces petites productions artisanales sont à favoriser. Mais, attention?! Il ne faudrait pas que Bruxelles soit envahie de ruches de manière anarchique : pensons aux abeilles solitaires et aux papillons qui ont, eux aussi, besoin de trouver des fleurs pour se nourrir.

10/ Sensibilisez vos proches

Vous aussi, vous avez le pouvoir d'informer et de sensibiliser vos voisins, vos amis ou votre famille aux questions qui vous préoccupent. Vous pouvez leur parler du déclin des pollinisateurs, organiser des ateliers nichoirs en famille, vous regrouper pour jardiner de façon naturelle, acheter des paniers bio à plusieurs, fleurir collectivement votre quartier, etc.

11/ Interpelez vos élus

Les hommes et femmes politiques, ainsi que les administrations qui travaillent pour elles, sont au service de la population. N'hésitez pas à les interpeller, leur poser des questions ou leur proposer des projets qui viseraient à améliorer la santé des abeilles et de la nature.

12/ Soutenez les associations Nature

De nombreuses associations luttent pour protéger et développer la nature. Chacune des actions entreprises concourt à aider directement ou indirectement les abeilles. N'hésitez pas à soutenir les associations et regroupements qui se dévouent à ces causes.

 

Un article publié par apisbruocsella.be et relayé par SOS-planete

 

Ce post vous est transmis grâce au dispositif mis en place par l'équipe bénévole des lanceurs d'alerte de SOS-planete. Ce site accueille environ 6500 visiteurs par jour. Il est édité par Terre sacrée (association à but non lucratif) qui, en 2013, compte seulement 75 membres. Si vous pensez que nos efforts en valent la peine et si vous voulez nous aider à progresser, merci donc d'adhérer ou de renouveler votre adhésion.

 

Testament oral d'un Ancien à ses enfants et petits-enfants

 

Nous les esclaves modernes ! Version pour les "non-voyants"...






 

N'acceptez pas le crime organisé ! Rejoignez la Force ! Ralliez le Cercle des Anciens ! Apportez votre petite pierre à une évolution joyeuse, compatible avec la Vraie Vie...

 

 

Le site étrange qui dérange même les anges !

 

........

 





Source : www.apisbruocsella.be