Tout en bas!Le patrimoine humain breveté...

par erreur en Europe

Copyright AFP (Don Quichotte N°1)Vendredi 10 mars 2000

L'Office Européen des Brevets (OEB), basé à Munich, a délivré en décembre dernier un brevet portant sur le patrimoine génétique de l'homme, en violation complète d'une directive européenne et des lois nationales de pays de l'Union comme la France et l'Allemagne. Révélée cette semaine par la presse allemande, l'affaire soulève de violentes réactions outre-Rhin. D'autant que l'OEB de Munich a admis le jour même avoir commis une "faute grave".

Depuis lundi, jour où l'édition allemande du Financial Times et l'association Greenpeace ont révélé le dossier en soulignant que le brevet permettrait théoriquement de fabriquer un "homme génétiquement modifié", les responsables de l'organisme européen se confondent en excuses, et la presse allemande s'enflamme. "Le brevet englobe aussi l'être humain, avouait au Financial Times Allemagne Christian Gugerell, directeur des biotechnologies à l'OEB. Il est clair que toutes le vérifications requises n'ont pas eu lieu." Aussi, le jour même, le président de l'OEB, Ingo Kober, promettait au ministère de la justice allemand un examen de la décision.

Les 23 paires de chromosomes de l'être humain. Le sequencement complet du code génétique humain est presque terminé!

Délivré en décembre dernier à l'Université écossaise d'Edimbourg, le brevet incriminé - qui porte le numéro EP 695351 - couvre le prélèvement de cellules embryonnaires humaines, la manipulation génétique de ces cellules et la fabrication d'embryons génétiquement modifiés. Il viole ainsi la plupart des lois nationales en Europe - dont l'allemande et la française - mais aussi une directive européenne, qui interdit de déposer des brevets sur le corps humain aux différents stades de son développement, le clonage humain ainsi que la modification du génome de l'homme.

Derrière l'Université d'Edimbourg, la société australienne Stem Cell Sciences (SCS) détient en réalité les droits du brevet, dans le cadre d'un accord de collaboration signé auparavant entre les deux partenaires. "Il n'y aura pas d'être humain manipulé génétiquement", se défendait le directeur de la recherche de SCS, Peter Mountford, dans les colonnes du Financial Times Allemagne.

La promptitude de l'OEB à reconnaître son erreur n'atténue guère le malaise. Car, si le porte-parole de l'office européen, visiblement en mal d'arguments, invoquait la "surcharge croissante du système de brevets", les observateurs s'interrogent sur les raisons d'un tel accident et se demandent comment interpréter le comportement de l'OEB. D'autant que Greenpeace affirme qu'il y a des précédents : en janvier 1998, l'OEB aurait ainsi déclaré avoir accordé "par mégarde " un brevet portant sur un gène de susceptibilité au stress incluant des applications à l'homme.

L'heure est à la mobilisation. Les ministres allemandes de la justice et de la santé ont déjà annoncé qu'elles souhaitaient que leur gouvernement fasse opposition à la Retour au sommet de la pagedécision de l'office européen. Greenpeace va aussi agir dans ce sens. Car, une fois le brevet délivré, seule l'opposition d'un tiers permettrait de l'annuler.

La spirale d'ADN est faite de gènes, lesquels fabriquent les protéïnes qui expriment les caractéristiques de tous les êtres vivants.Retour à la porte du site SOS-PLANETE(Source OGM Danger. Merci à Thierry Raffin d'avoir relayé cette information qui semble avoir échappé aux médias.)

Celera : l'homme et la mouche

Porte

 environnement, nature, écologique, bio    Entrez dans le jardin de la base


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme
Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC