Le 19 septembre 2006 : Un travail bénévole de S. M. que nous remercions vivement.

TOUT EN BAS! Ascenseur expressRefus ADN, une nouvelle lutte contre Big Brother

 

S. M., le 31 janvier 2007

Pour avoir refusé d'ouvrir la bouche et d'y laisser prélever sa salive, Benjamin Deceuninck, un agriculteur de vingt-six ans, devra payer une amende de cinq cents euros.

(D'après un billet de Matthieu de Taillac) L'intéressé est un des membres du collectif français Refus ADN, qui milite devant les tribunaux pour préserver la confidentialité de l'ADN. Celui-ci étant unique, il permet d'identifier à une personne avec une sécurité presque absolue.
En juin 2006, la gendarmerie l'a convoqué pour extraire un peu de salive de sa bouche, et ainsi établir son code génétique pour garder l'information dans un dossier national, avec quelque 300 000 autres personnes fichées.

En effet, cinq ans auparavant, en 2001, Deceuninck avait commis l'une des 137 infractions qui autorisent à la police à exiger son identité génétique. Son infraction a consisté à faucher un champ de betterave transgénique, comme des dizaines d'écologistes activistes en France, pour attirer l'attention sur les risques de ce type de produits agricoles.

Une centaine de Français ont déclaré leur opposition à l'archivage des données ADN. Ils justifient leurs positions par des arguments politiques. Ils craignent en effet la constitution d'une base de données génétiques, servant à classer les individus en fonction de leur appartenance politico-religieuse, un peu comme l'avait décrit Georges Orwell dans son roman 1984.


Quand a été créé le Fichier national automatisé des empreintes génétiques (FNAEG) par le gouvernement du socialiste Lionel Jospin, en 1998, il devait se limiter à conserver les données des délinquants sexuels. Mais peu à peu, les lois successives ont étendu la liste des cas pour lesquels on peut réclamer l'ADN d'un individu.
Deux mois après les attentats de du 11 septembre 2001, les législateurs ont inclus entre autres les actes de terrorisme, les attaques contre les personnes et contre les biens quand ils sont accompagnés de violence (incendies, destructions...).
En 2003 la loi de sécurité intérieure, connue aussi comme loi Sarkozy, donne la possibilité d'exiger l'ADN d'une personne pour des infractions plus légères. En outre, cette réforme prévoit la possibilité d'exiger l'identité génétique non seulement de personnes condamnées par la Justice, mais aussi de simples suspects.

Benjamin Deceuninck organise la résistance contre ces divers durcissements de la loi avec le collectif Refus ADN, qui regroupe les opposants à l'existence des archives génétiques.


« C'est un outil démagogique qui ne résout rien », déclare Deceuninck. Il cite le cas britannique, où trois millions de personnes ont leur fiche, pour montrer l'inefficacité du registre. En outre, il rappelle que parmi les 300 000 entrées de la base de données française, 180 000 correspondent à des individus qui n'ont commis aucune infraction.

Jean-Jacques Gandini, l'avocat de Benjamin Deceuninck, membre de la Ligue des droits de l'homme, explique que la loi Sarkozy a permis l'utilisation du FNAEG pour les « trois quarts du Code pénal ». Il critique aussi le fait que les données génétiques sont conservées quarante ans. « Pendant quarante années on considère les personnes inscrites dans les archives comme des suspects potentiels, c'est un risque pour les libertés fondamentales », juge-t-il.

Michel Catelin

Source EL PAIS de 04/12/06 et Refus ADN.

http://www.agoravox.fr

 

S. M.

Yvan Marzin que nous remercions du fond du coeur pour son excellent travail bénévole (juillet 2002).

Bonobo : Qu'est-ce que c'est que ce binz?

Anne Esperetenvironnement, nature, écologique, bio

  Abonnez-vous gratuitement à la liste d'information SOS-planete

https://www.terresacree.org   

Mail, forum, courrier des surfeurs, livre d'or...

 environnement, nature, écologique, bioLe point sur les OGM

Dignité humaine, violation des droits, injustice, surpopulation...

 

 

Fil d'info RSS     environnement, nature, écologique, bioJardin

Retour au sommet de la page

Entrez dans le jardin de la base


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme