Yvan Marzin

TOUT EN BAS! Ascenseur expressL'année 2004 confirme le réchauffement climatique

 

 

Vos réactions à ce sujet :

 

LE MONDE | 25.12.2004

________________________________

L'organisation météorologique mondiale vient de publier un premier état du
climat mondial pour l'année 2004, qui sera complété en mars 2005 lorsque les
données de décembre seront connues.

Selon l'organisme international, le réchauffement de la planète se poursuit,
car la température moyenne à la surface du globe a augmenté de 0,44 0C par
rapport à une moyenne de 14 0C (déterminée entre 1961 et 1990). Ces
caractéristiques font de 2004 la quatrième année la plus chaude depuis 1861,
juste derrière 2003 (+ 0,49 0C).


L'année 1998 reste néanmoins dans le peloton de tête avec une température
supérieure de 0,54 0C par rapport à la moyenne. D'une manière générale, les
dix dernières années (1995 à 2005) - à l'exception de 1996 -, sont parmi les
plus chaudes connues depuis qu'existent les relevés météorologiques.

Cependant, sur notre planète, les disparités restent la loi. Les
météorologistes ont ainsi observé des vagues de chaleur en juin et en
juillet sur le sud de l'Espagne, le Portugal et la Roumanie, avec des
températures qui ont atteint 40 0C.

Le Japon et l'Australie ont aussi connu de très fortes chaleurs. Par
opposition, le froid anormal qui a sévi en juillet dans les Andes du sud du
Pérou a provoqué la mort de 92 personnes

2004 a également connu son cortège de sécheresses et d'inondations. En début
d'année, les conditions météorologiques très sèches ont continué d'affecter
l'est de l'Afrique du Sud, le Mozambique, le Lesotho et le Swaziland.

La saison des pluies de mars à mai a été plus courte avec des précipitations
moins importantes par rapport à la normale dans la grande corne de
l'Afrique, ce qui a entraîné une pénurie d'eau dans la région. Ainsi,
certaines parties de l'Ouganda ont enregistré la pire sécheresse depuis
1961, et au Kenya, une fin prématurée des pluies a encore augmenté une
sécheresse endémique résultant de plusieurs années de pluies insuffisantes.
De ce fait, la production agricole dans ce pays a diminué d'environ 40 %.
Par ailleurs, une sécheresse importante continue de frapper l'Afghanistan,
le sud de la Chine, le sud et l'est de l'Australie.

CYCLONES TROPICAUX


Pourtant, les précipitations de 2004 ont été supérieures à la moyenne,
puisque l'année 2004 est l'année la plus humide depuis 2000. La mousson
asiatique de juin à septembre s'est ainsi traduite par des pluies intenses
et des inondations dans le nord de l'Inde, le Népal et le Bangladesh,
laissant des millions de personnes sans abri et provoquant la mort de 1 800
d'entre elles. L'est et le sud de la Chine ont aussi connu des inondations
et glissements de terrain qui ont entraîné le décès de plus de mille
Chinois.

De fortes précipitations ont aussi frappé le Brésil, l'Angola, le Botswana,
la Namibie et certains Etats australiens. Le responsable de ces désastres
n'est pas le phénomène climatique El Niño. Ce dernier a commencé à prendre
naissance entre juillet et novembre. Mais il s'annonce plutôt placide.

Par contre, le nombre et l'intensité des tempêtes et des cyclones tropicaux
qui naissent dans l'Atlantique entre juillet et novembre a été
particulièrement important. Pendant cette période, quinze tempêtes
tropicales se sont développées, au lieu de dix en moyenne, et huit se sont
concentrées sur le seul mois d'août, ce qui constitue un record pour cette
période. Six cyclones tropicaux, avec des vents soufflant à plus de 300 km/h
ont traversé la région des Caraïbes et le sud des Etats-Unis.

Lors de son passage sur Haïti, le cyclone tropical Jeanne a provoqué des
inondations et des glissements de terrain qui ont tué trois mille personnes.
En revanche, la saison des tempêtes tropicales de l'est du Pacifique nord a
été plus calme. Seuls douze tempêtes se sont manifestées, alors qu'il s'en
crée en moyenne plus de seize chaque année.

Au milieu de ce catalogue à la Prévert, une bonne nouvelle : le trou d'ozone
qui s'installe chaque année sur l'Antarctique a été le plus petit depuis une
dizaine d'années. Il a atteint sa taille maximale (19,6 millions de km2) fin
septembre et a disparu plus tôt qu'à l'ordinaire, à la mi-novembre.

Christiane Galus


----------

Plus de chaleur, mais moins d'excès


Selon les derniers chiffres fournis par Météo France, 2004 s'annonce en
France métropolitaine comme légèrement plus chaude que la normale d'environ
0,5 0C. Bien qu'aucun mois ne fasse apparaitre d'anomalie exceptionnelle,
juin et octobre sont cependant ceux pour lesquels les écarts de température
sont les plus marqués, car ils ont été un peu plus chauds que la normale
d'environ 1,5 et 1,7 degrés. Avec une température moyenne qui devrait se
situer aux alentours de 12,2 0C, l'année 2004 ne sera, en France, qu'au
huitième rang des années les plus chaudes de la dernière décennie. En ce qui
concerne les précipitations, les cumuls relevés sont assez proches des
normales sur la majorité du pays : plutôt excédentaires sur la Bretagne, le
Centre et le Roussillon, et plutôt déficitaires ailleurs, notamment dans le
Sud-Est. Au total, l'année 2004 se présente comme une année plus calme que
la précédente, car elle n'a connu aucun événement météorologique de
l'ampleur de la canicule et de la sécheresse observées en 2003.

Anne EsperetLogo de Terre sacrée. Louis Rocquin.environnement, nature, écologique, bio

  Abonnez-vous gratuitement à la liste d'information SOS-planete

https://www.terresacree.org   

Mail, forum, courrier des surfeurs, livre d'or...

 

La fièvre de l'organisme Terre

Logo d'Helleboid camille : pastorius2000@yahoo.fr

Fil d'info RSS     bnature, environnement, écologie, bio, vert   nature, environnement, écologie, bio, vertJardin

Retour au sommet de la page

environnement, nature, écologique, bio   Entrez dans le jardin de la base


Vous avez aimé cette page. Partagez-la
avec vos ami(e)s sur les réseaux sociaux

Partager avec vos amis sur le réseau social Google Plus Partager avec vos amis sur le réseau social Linkedin S'abonner gratuitement au fil d'info RSS du vaisseau-mère de Demain l'Homme, ex SOS-planete


   

  











Citations d'Hommes justes

Vous pouvez nous envoyez les phrases
(d'Anciens ou non) qui vous semblent
aller de soi et participer à l'ouverture
des consciences


 

Wiki sur Terre - Sois acteur du changement - Demain l'Homme


 

NEWSLETTER

Abonnement gratuit à la
newsletter bimensuelle
confidentielle de Demain l'Homme

BOX EXPRESS

Transmettez par cette
voie votre récolte d'infos vraies
(lesquelles seront vérifiées)
 


Cet annuaire est mis à jour régulièrement par Cédric, président de l'Association. Il est facile d'y inscrire GRATUITEMENT votre site


Exprimez-vous librement sur ce site



LIVRE D'OR. Expression libre


Suivre le Flux RSS de Demain l'Homme
Accès aux 150 derniers articles de Demain l'Homme pour mobiles et PC